"L'épaisseur des lignes" une exposition de Floriane Pilon

"L'épaisseur des lignes " une exposition de Floriane Pilon

Exposition visible du 6 juillet au 1 septembre 2023
Vernissage le 6 juillet à 18h30

Les œuvres présentées jouent des notions d'épaisseur et de relief comme l’argile qui vient remplacer l’encre des sérigraphies. Cette série, intitulée Anémomorphose, a été réalisée au printemps lorsque l’artiste était en résidence aux ateliers Jeanne Barret à Marseille.

Ce sont à travers les épaisseurs irrégulières des lignes parallèles que se révèlent les images des écorces des arbres qui poussent sur les pentes abruptes du Parc National des Calanques, exposées au vent. La céramique, habituellement modelée en volume dans l’histoire de l’art, finit par s’aplanir pour prendre la forme d’une trace sur le mur.

L’écorce est l’un des motifs récurrents de cette exposition. Elle peut être perçue comme le témoin de la vie d’un arbre et des épreuves traversées. Floriane Pilon l’éloigne de sa représentation habituelle. Elle revêt un aspect différent selon les pièces et les essences : le Tilleul, le Pin Blanc de Provence (sérigraphies) et l’Erable . Sa couleur n’est jamais imitée, elle est remplacée par celles des argiles (blanche et rouge). Les écorces deviennent minérales aussi bien dans les œuvres en céramique que sur certaines sérigraphies qui évoquent un aspect rocheux. Bien que durcie et raidie par la cuisson, l’écorce tend aussi parfois vers une certaine fluidité. Parfois, elle adopte l’aspect d’un tissu, d’une peau, d’une brume ou encore d’un liquide dans la série Anémomorphose.

L’exposition souligne l’ambivalence au cœur du travail de l’artiste : un équilibre entre rigidité et souplesse, entre lutte et douceur. La raideur de la matière (bois ou céramique), le rythme des lignes parallèles dans les sérigraphies font face à l’ondulation du fil du bois, au fléchissement de l’écorce du pin exposé au vent, ou encore à la souplesse de l’argile encore crue.